lundi 3 septembre 2012

L'arbre de la vie

Pendant les vacances, j'ai eu le temps de créer cet "arbre de la vie". Reprenant un ancien dessin que j'avais fait il y a quelques années, et suivant le même principe : plutôt que de vouloir être équilibré et représenter des espèces de toutes les familles (donc énormément d'insectes et de bactéries et juste quelques mammifères), ce qui donne un arbre illisible, ou plutôt que de se restreindre aux grandes classes pour proposer une vision globale mais manquant de précision, il s'agit de prendre un parti résolument subjectif et anthropocentrique, mais qui offre un bon compromis entre la profondeur de l'arbre et sa clarté : ne montrer que les espèces "connues".

Ici j'ai poussé le principe un peu plus loin encore :

  • en ne représentant que les espèces "vraiment connues" (exit le gecko ou le triton) et parfois en omettant des espèces dont chacun sait qu'elles sont apparentées (comme le poney au cheval, le caribou au renne), afin de réduire drastiquement la taille de l'arbre
  • en refusant de placer toutes les espèces sur le même plan, c'est à dire sur un cercle, ce qui tiens du principe d'objectivité (ne privilégier aucune espèce) mais au détriment de la clarté et de l'utilisation de l'espace. Ici les espèces sont placés suivant des critères purement esthétiques.

Voici donc le résultat (clic droit, ouvrir dans un nouvel onglet pour agrandir) :

Et le fichier source au format svg pour ceux qui souhaiteraient l'améliorer.

Creative Commons License
L'arbre subjectif du vivant by Quentin Ruyant est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité-Partage des Conditions Initiales à l'Identique 2.0 France.

Source : TOL web, Wikipedia

2 commentaires:

Greg a dit…

Excellent!

extra a dit…

Comme on peut le voir sur votre dessin, le houblon est bel et bien à hauteur d'homme ! :))